Accueil

Fouilles de la Place Royale

Accueil

 

L’a.s.b.l. Société Royale d'Archéologie de Bruxelles (SRAB), fondée en 1887, consacre ses recherches, en ordre principal, à l'étude de l'archéologie, de l'histoire et de l'art dans la région de Bruxelles.
Nous vous convions à découvrir dans ce site un aperçu de notre travail : publications d'articles spécialisés dans nos Annales et fouilles archéologiques récentes ou même en cours actuellement en Région de Bruxelles-Capitale.

 


Actualités


Conférences


Mardi  17 mai 2022 à 18H30, à la salle du Grand Serment Royal et de Saint Georges des Arbalétriers de Bruxelles (7-9 Place Royale, à 1000 Bruxelles), conférence de Laurent BAVAY (Professeur à l’Université libre de Bruxelles),

« Aux côtés de Jean Capart. La première campagne de fouilles à Elkab (Égypte) à travers la correspondance de Violette Verhoogen ».


Janvier 1937. Jean Capart, concrétise enfin l’une de ses plus grandes ambitions : doter la Belgique d’une fouille archéologique en Égypte. Son choix s’est porté sur le site d’Elkab, en Haute-Égypte et durant deux mois, la petite équipe menée par le père fondateur de l’égyptologie belge entreprend l’exploration de la ville-sanctuaire de la déesse Nekhbet. Aux côtés de Capart se trouve Violette Verhoogen, alors attachée au département des Antiquités grecques et romaines des Musées royaux d'Art et d'Histoire, qui nous fait suivre l’avancement du chantier et la vie quotidienne de la mission au travers des lettres qu’elle adresse à ses parents à Bruxelles, une riche correspondance léguée par sa nièce Claire Dickstein-Bernard peu avant sa disparition.


Visites, excursions...


Le vendredi 20 mai 2022, à 15 h, visite de l’exposition « Henri Evenepoel, un voyage en Algérie » aux Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, Rue de la Régence 3 à 1000 Bruxelles.

Artiste formé à Bruxelles, il s’est très tôt fait connaître à Paris. Il fut apprécié des grands critiques d’art de son temps avant de décéder prématurément. Son séjour en Algérie et en Tunisie dès octobre 1897 nous a laissé des documents (400 photographies et lettres en plus de croquis et de quelques tableaux parmi les plus remarquables réalisés à Alger et Blidah) qui témoignent d’une rencontre avec les thématiques orientalisantes. Les négatifs des photographies qu’il prit lors de ce séjour ont récemment fait l’objet d’une numérisation rendant possible pour la première fois leur visualisation.
Rendez-vous dans le Hall des pas perdus du Musée à 14 h 45 Prix de la visite et de l’entrée au Musée : 15 €. Paiement par virement bancaire souhaité sur le compte BE24 0000 0265 1938 avec la mention « Expo Evenepoel » Prière de s’inscrire par téléphone au 02/650 24 97 ou par mail à secretariat@srab.be.



Le mercredi 25 mai 2022, à 15 h, visite de l’exposition « Marat Assassiné » (1793), aux Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, Rue de la Régence 3 à 1000 Bruxelles
Œuvre clé du peintre Jacques-Louis David, le « Marat assassiné » est aussi une peinture essentielle dans l’Histoire de l’Art. Pour la première fois, nous aurons l’occasion de pénétrer l’œuvre au travers des toutes récentes recherches et investigations scientifiques. L’exposition nous présentera une série de répliques et des œuvres d’artistes contemporains qui s’en sont inspirés. Rendez-vous dans le Hall des pas perdus du Musée à 14 h 45.
Début de la visite à 15 h. Prix de la visite et de l’entrée au Musée : 15 €. Paiement par virement bancaire souhaité sur le compte BE24 0000 0265 1938 avec la mention « Marat Assassiné » Prière de s’inscrire par téléphone au 02/650 24 97 ou par mail à secretariat@srab.be au plus tard le lundi 9 mai 2022.


Publications

 

TOME 77 (2021)
Dans le cadre de la préparation des grandes expositions monographiques organisées ces vingt dernières années à Berlin, Francfort, Louvain et Madrid, l’œuvre autographe de Rogier van der Weyden (1399/1400-1464) a donné lieu à des investigations ambitieuses, s’appuyant aussi bien sur l’imagerie scientifique que sur les analyses de laboratoire. Des résultats nouveaux ont émergé, ébranlant maintes fois d’anciennes certitudes. Cependant, le contexte historique dans lequel s’est déroulée la carrière de l’artiste bruxellois, originaire de Tournai, demeure méconnu. Si de nombreuses pièces d’archives ont déjà été publiées, il convient, à chaque génération, de les relire, de les réexaminer à la lumière des progrès de la discipline, pour reconstituer ce contexte. Plus encore, l’histoire de la réception dont a fait l’objet la production de l’artiste, aussi bien les peintures qui nous sont parvenues que celles qui ne sont connues que par des sources secondaires, est encore à écrire, en particulier pour les Temps modernes et pour l’époque contemporaine. Cette réception, qui englobe aussi bien les interprétations écrites suscitées par les œuvres de Rogier que des copies, des paraphrases ou des adaptations peintes, constitue un champ de recherche particulièrement riche. En le parcourant et le reparcourant, l’historien d’art découvre le potentiel esthétique apparemment inépuisable des formules élaborées par le maître, un potentiel qui n’a cessé de se déployer au cours du temps, jusqu’à aujourd’hui.
C’est dans la pleine conscience de l’intérêt intrinsèque que présente, pour l’étude de Van der Weyden, la prise en compte du contexte et de la réception que la Société royale d’Archéologie de Bruxelles a décidé de réunir, sous le titre Rogier van der Weyden. Contexte et réception, une série de neuf études inédites. Elles visent à combler autant de lacunes dans la recherche sur cet artiste protéiforme.

 Achat du volume

TOME 76 (2020)

Alain DIERKENS, Claire Dickstein-Bernard (6 octobre 1933 – 22 mai 2020). Évocation biographique , suivie de la Bibliographie de ses travaux, p. 9-30.
David GUILARDIAN & David KUSMAN, De la Ville, du Social et de la Santé : l’héritage scientifique de Claire Dickstein  
Alexandre DIMOV, Éléments de la technique de portraitiste de Gaspar de Crayer Sébastien Leroy. 
Jean Marie PLUMER, L'Autel des reliques de Sainte-Gudule à Bruxelles, ses reliques et ses reliquaires (1652-1793) 
Sébastien LEROY, Le personnel médical de la Cour de Bruxelles sous le gouvernorat de Charles de Lorraine (1741-1780) 
Didier MARTENS, Alexandre DIMOV et Noémie PETIT, Un collage néogothique attribuable à François-Joseph Coppejans (1867-1947) et l’image du Christ féminin, de sainte Libérata à Félicien Rops 
Noémie PETIT, La collégiale Saints-Pierre-et-Guidon d’Anderlecht à la fin du XIXe siècle : ‘ dé-baroquisation ’, retables néogothiques et essor du culte de saint Joseph 

 Plus d'informations

Sorti de presse au mois de mai 2019, le tome 75 (2018-2019) des Annales de la SRAB est entièrement consacré à des sujets bruxellois qui ont été choisis en veillant à l’équilibre des thématiques : l’archéologie, l’histoire de l’art et l’histoire.
- Le volet archéologique est constitué du rapport des fouilles opérées au pied de la tour de l’Hôtel de Ville de Bruxelles en 1993 et s’inscrit dans la continuité du colloque « L’Hôtel de Ville. Bilan de trois années d’études du bâti » qui s’était tenu en avril 2018.
- Michel Fourny - qui avait procédé au sondage archéologique sous la direction de Pierre Bonenfant - introduit le sujet : Les fondations de la tour de l’Hôtel de Ville de Bruxelles examinées dans leur contexte stratigraphique et environnemental.
- Michel Fourny et Sophie Challe posent ensuite les jalons de la chronologie des dépôts meubles du site (de la fin du XIIe siècle à la fin du XIIIe siècle) par l’analyse des Céramiques médiévales mises au jour sur la Grand-Place de Bruxelles.
- Pierre Anagnostopoulos étudie quelques Pierres taillées et sculptées mises au jour dans le sondage archéologique. Pour la plupart, celles-ci proviennent vraisemblablement du bâtiment de l’Hôtel de Ville. Elles avaient été rebutées lors de restaurations importantes qui avaient été entreprises au XIXe siècle. Des dorures sont conservées.
- Jean Heim présente Une destination du site de la Grand-Place de Bruxelles au XIIIe siècle révélée par la palynologie. Les espèces de plantes identifiées à partir des pollens fossiles désigneraient un marché au fourrage.
- Aucune synthèse récente n’existait à propos de l’ancien Palais Nassau à Bruxelles. Marie Grappasonni s’y est attelée au sein de l’Association du Patrimoine artistique qui a entrepris l’étude systématique des anciennes demeures nobiliaires au XVIe siècle. C’est une enquête sur une oeuvre de Hugo van der Goes, « Saint Luc peignant la Vierge », qui introduit ces Nouvelles considérations sur l’ancien Palais Nassau à Bruxelles.
- Pedro Trascasas Fueyo publie la synthèse de son mémoire de Master en Histoire en révélant les résultats d’une Enquête sur les abus et les fraudes au mont-de-piété de Bruxelles au XVIIIe siècle.

 Plus d'informations

"Coudenberg. Le palais disparu" Les fouilles de la Société sont mises à l'honneur dans la revue Archéologia, n° 525, octobre 2014.

 Plus d'informations

Il nous est très agréable de vous présenter le beau livre Le palais du Coudenberg à Bruxelles, édité par l’asbl Palais de Charles Quint en collaboration avec la Ville de Bruxelles et la Région de Bruxelles-Capitale et qui est disponible à la vente depuis janvier 2014. Ce nouvel ouvrage de référence incontournable fait largement écho des fouilles que la SRAB a menées sur le site du Coudenberg entre 1995 et 2006, sans pour autant négliger les nouvelles recherches historiques et dans le domaine de l’histoire de l’art. Pas moins de onze membres très actifs de notre société sont crédités parmi un collectif de vingt-six auteurs.

 Plus d'informations - français
 Plus d'informations - néerlandais

 


Expositions


Un banquet à la Renaissance
19/05/2016 > 28/08/2016
Le banquet est une mise en scène du pouvoir du prince, un acte politique. On s'y montre, on y paraît, on s'y attable aussi, mais pas seulement. À la Renaissance, l'art de la table prend un tour nouveau et les préparations spectaculaires s'illustrent dans de somptueux festins qui rivalisent de moyens pour impressionner les convives. L'exposition prend place au cœur même des vestiges archéologiques du palais du Coudenberg, dans la cuisine de l'Aula Magna, la grande salle d'apparat du palais. Dans les salles du musée, le visiteur découvre les mœurs, l'étiquette et les pratiques culinaires de la Cour. Une initiative de Gy Seray Boussu.
Visites guidées pour les visiteurs individuels (9€ + ticket d’entrée) :
FR : 29 mai, 19 juin, 17 juillet, 21 aout 14h30
NL :26 juin, 24 juillet, 28 aout 14h30
Infos et contacts : capcarolus@gmail.com

Réservations via le site internet : www.carolusfestival.be
Visites pour groupes (120€ + tickets d’entrée
) :
FR, NL, GB, ALL, ES sur réservation ; en français visite adaptée aux aveugles et malvoyants
Infos et réservation : capcarolus@gmail.com
Tél : 0478/667268
Coudenberg - Ancien Palais de Bruxelles
Place des Palais 7 – 1000 Bruxelles
ma-ve : 9.30->17h ; sa-di + Juillet et août : 10h->18h
€ 4-6 (5-7 à partir du 22/7) - gratuit < 18 ans. + 32 (0)2 500 45 54 - www.coudenberg.com
  Visionner une vidéo d'introduction à l'expo

En cette année 2014, la SRAB s’associe au Service public de Wallonie pour célébrer le jubilé de la régionalisation de l’archéologie en Belgique. La SRAB participe ainsi à une exposition itinérante présentant les résultats de 25 années de fouilles archéologiques en Brabant Wallon qui constitue un de nos terrains de recherches en dehors des limites de la Région de Bruxelles-Capitale.


PROLONGATION à Braine-le-Château: du 14 mai au 19 juin 2016, en la Maison du Bailli, Grand-Place, 20.
 Plus d'informations



Chantier en cours


La girouette du saint Michel de l’Hôtel de ville de Bruxelles
À la demande de la Ville de Bruxelles, un projet de recherche a démarré fin de l'année 2016 pour l'étude de la girouette autrefois située sur le sommet de la flèche de l'Hôtel de Ville à la Grand-Place.
Un rapport en 2 volumes a été finalisé au début 2017. Les travaux ont consisté en une recherche in situ, en Archives et Bibliothèques afin de récolter un maximum d'informations sur cette statue en métal unique en son genre. Une aide substantielle nous a été fournie par Françoise Urban, spécialiste de la restauration des métaux anciens.
Une conférence a été présentée le 20 mars 2017, une présentation a suivi le 25 octobre de la même année dans le cadre de la table ronde organisée par la Ville de Bruxelles. Une troisième présentation des résultats est programmée le 19 février 2018 dans le cadre du séminaire Culture et Société du Moyen Âge occidental à l'ULB. Enfin, une dernière présentation s'inscrit dans le cadre du colloque organisé par la Ville de Bruxelles sur l'Hôtel de Ville en avril 2018.

Bruxelles, Îlot Sacré
Direction des Monuments et des Sites du Service public régional de Bruxelles a décidé la fouille extensive d’une vaste parcelle située au cœur de l’Îlot Sacré, à deux pas de la Grand Place de Bruxelles. Les travaux de fouilles ont été confiés au CReA-Patrimoine de l’ULB, en association avec la SRAB, depuis le 8 septembre et pour une durée de deux mois. Des fouilles réalisées par l’ULB en ce lieu dans les années 19 En prélude à un important projet immobilier, la L’Hôtel de ville de Bruxelles
À l’initiative de la Ville de Bruxelles, un programme d’études pluridisciplinaire d’envergure de l’Hôtel de ville a été entamée l’année dernière par un groupe de spécialistes en histoire, histoire de l’art et archéologie.  L’édition d’un livre suivra.


 Consulter le programme détaillé des recherches en cours

 


Devenir membre de la SRAB
Contactez-nous


 

Le Comité de réalisation de ce site est composé de :

Avec la collaboration d'Anne Buyle et Didier Martens

Site réalisé en collaboration avec le CReA-Patrimoine (ULB) et avec le soutien de l'Échevinat de la Culture de la Ville de Bruxelles de la Commission Communautaire Française et de la Région de Bruxelles-Capitale.